Plasticité dépendante de l’expérience chez l’insecte

Martin GIURFA

Jean-Marc DEVAUD


Professeur - Université Toulouse III
05 61 55 67 33

Professeur - Université Toulouse III
05 61 55 67 62

Membres de l'équipe

  Ingénieur de recherches
  • Gabriela DE BRITO SANCHEZ
  • Isabelle MASSOU
  Professeur
  • Jean-Marc DEVAUD
  • Martin GIURFA
  Chercheur  Enseignant-chercheur
  • Catherine ARMENGAUD
  • Patrizia D'ETTORRE
  • Guillaume ISABEL
  Soutien technique
  • Lucie HOTIER
  Post-doctorant
  • Tamara GOMEZ
  • Scarlett HOWARD
  • Cristian PASQUARETTA
  • Sebastian SCHWARZ
  Etudiant en Thèse
  • Louise BESTEA
  • Leo CLEMENT
  • Alexandre DORE
  • Thibault DUBOIS
  • Matthias DURRIEU
  • Valérie FINKE
  • Haiyang GENG
  • Stéphane KRAUS
  • Gregory LAFON
  • Florent LE MOEL
  • Coline MONCHANIN

Présentation

L’objectif de notre équipe est l’étude intégrative de la plasticité dépendante de l’expérience chez les insectes, en nous focalisant plus particulièrement sur les fonctions cognitives telles que l’apprentissage et la mémoire visuelles et olfactives. Nous utilisons trois espèces modèles (abeille, bourdon, drosophile),  chez lesquelles des descriptions détaillées de l’anatomie du cerveau et du génome sont disponibles, pour explorer la plasticité comportementale et ses bases génétiques, moléculaires et neuronales. L’analyse comparative entre des espèces présentant des niveaux de complexité sociale variés est une opportunité unique pour comprendre les liens entre la plasticité dépendant de l’expérience et le contexte social.

Notre approche interdisciplinaire est située à l’interface entre la psychologie expérimentale, la neurobiologie, la biologie moléculaire, la génétique comportementale et l’écologie cognitive. Nous utilisons des techniques de pointe allant de l’observation automatisée d’abeilles en vol libre exploitant des fleurs artificielles électroniques, au conditionnement d’individus en contention par l’utilisation de stimuli (olfactifs, visuels et gustatifs) contrôlés, l’identification des circuits neuronaux impliqués dans le formation de la mémoire à l’aide de transgènes, et le traçage des processus de neurotransmission dans des zones cibles du cerveau.

Projets

Modulation sociale de l’apprentissage et de la mémoire

Plasticité des réponses et des réseaux gustatif

Impacts cognitifs du stress et des pesticides

Mécanismes moléculaires et neuronaux des mémoires appétitives et aversives

Signalement neuronal et processus de la mémoire : rôles de la neurotransmission cholinergique et GluCl

Bases neuronales de l’apprentissage élémentaire et non-élémentaire

Mécanismes de la cognition visuelle

Publications

  • Buatois A, Laroche L, Lafon G, Avarguès-Weber A, Giurfa M .
    (2020) Higher-order discrimination learning by honey bees in a virtual environment
    European Journal of Neuroscience 00: 1-14. doi: 10.1111/ejn.14633.
    2020 Jan
  • Tintorelli R, Budriesi P, Villar ME, Marchal P, Lopes da Cunha P, Correa J, Giurfa M, Viola H .
    Spatial-memory formation after spaced learning involves ERKs1/2 activation through a behavioral-tagging process.
    Scientific Reports 10:98. doi: 10.1038/s41598-019-57007-4
    2020 Jan
  • Chittka L, Giurfa M, Riffell JA..
    Editorial: The Mechanisms of Insect Cognition.
    Frontiers in Psychology 10:2751. doi: 10.3389/fpsyg.2019.02751
    2019 Dec
  • Decio P, Ustaoglu P, Roat TC, Malaspina O, Devaud JM, Stöger R, Soller M. .
    Acute thiamethoxam toxicity in honeybees is not enhanced by common fungicide and herbicide and lacks stress-induced changes in mRNA splicing.
    Sci Rep. 9(1):19196. doi: 10.1038/s41598-019-55534-8.
    2019 Dec
  • Howard SR, Avarguès-Weber A, Garcia JE, Greentree AD, Dyer AG. .
    Surpassing the subitizing threshold: appetitive-aversive conditioning improves discrimination of numerosities in honeybees
    J Exp Biol. 222(Pt 19). pii: jeb205658. doi: 10.1242/jeb.205658.
    2019 Oct

Voir toutes les publications

Financements

           

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général