Impact des troubles métaboliques sur l'humeur et les capacités mnésiques

Intervenants

  • Claire RAMPON
  • Bruno GUIARD
  • Stéphane PECH
  • Stella MANTA

Le lien entre le diabète de type 2 (DT2) et la dépression est bidirectionnel. Toutefois, la possibilité que les troubles métaboliques puissent provoquer des symptômes anxio-dépréssifs ou des déficits mnésiques reste peu documentée. Notre équipe explore l’influence du DT2 sur l’état émotionnel et la mémoire de souris depuis des approches comportementales jusqu'à l’enregistrement extracellulaire de différentes populations neuronales. Nos résultats récents démontrent que le DT2 est associé à une diminution de la neurotransmission sérotoninergique dans l’hippocampe adulte mais de plus amples investiguations sont nécessaires afin de préciser les conséquences de telles modifications sur les processus post-synaptiques tels que la neuro- ou glio-genèse.  Ces études menées à l'aide de différents modèles animaux de comorbidité diabète/dépression ont pour but de mettre en évidence de nouvelles cibles thérapeutiques dans le traitement des troubles de l'humeur notamment basées sur la manipulation pharmacologique des voies de signalisation à l'insuline.

Nos projets en cours menés en parallèle chez l'homme et la souris (approche translationelle) portent plus particulièrement sur:

  • L’impact de régimes alimentaires diabétogènes (régimes hyper-lipidique/-glucidique) responsables d’une insulino-résistance sur l’activité électrophysiologique et neurochimique du système sérotoninergique central et les processus de plasticité cérébrale associés : neuro-/glio-genèse, modifications d'expression/sensibilité des récepteurs glutamatergiques... (Bruno Guiard, Claire Rampon, Stella Manta),
  • L’impact du TD2 sur l’activité thérapeutique des antidépresseurs actuellement disponibles et leur mécanisme d’action dans les régions régulant l’humeur (Bruno Guiard, Stella Manta),
  • L’identification des effets potentiellement bénéfiques de stratégies insulino-sensibilisatrices (activité physique / traitements antidiabétiques / régimes alimentaires adaptés) sur l’humeur et la mémoire dans différents modèles animaux de dépression ou de la maladie d’Alzheimer (Bruno Guiard, Claire Rampon),
  • La possibilité que les troubles métaboliques pourraient s'inscrire profondement dans les cellules et entrainer des modifications épigénétiques influencant l'état emotionnel inné de notre descendance (Bruno Guiard, Stella Manta).

Financements

         

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général