Nutrition chez les fourmis

Intervenants

  • Raphaël JEANSON
  • Audrey DUSSUTOUR
  • Jacques GAUTRAIS
  • Jean-Paul LACHAUD
  • Gérard LATIL
  • Violette CHIARA
  • Iago SANMARTIN VILLAR
  • Manon AZAIS

Chez la majorité des organismes, l'homéostasie nutritionnelle repose sur une interaction complexe entre des besoins en nutriments fluctuants et la qualité des sources alimentaires.  Au cours de l'évolution, les animaux ont acquis les mécanismes nécessaires pour satisfaire ces exigences mais de nombreuses questions demeurent ouvertes concernant les mécanismes sous-jacents. Une question majeure en biologie nutritionnelle est notamment de déterminer comment les systèmes distribués au sein desquels les éléments présentent des besoins différents peuvent assurer un approvisionnement optimal en nutriments essentiels pour la vie et la reproduction. Nous abordons cette problématique chez les fourmis. L'identification des processus permettant aux insectes sociaux d'acquérir, stocker et utiliser différents nutriments est nécessaire pour accroître notre compréhension de l'homéostasie nutritionnelle au niveau collectif. Notre objectif est caractériser le lien entre les attributs fonctionnels des individus et leur variabilité avec les propriétés dynamiques des groupes.

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général