Traitement de l’information sociale chez les fourmis

Intervenants

  • Raphaël JEANSON
  • Audrey DUSSUTOUR
  • Jacques GAUTRAIS
  • Jean-Paul LACHAUD
  • Gérard LATIL
  • Violette CHIARA
  • Iago SANMARTIN VILLAR
  • Manon AZAIS

L'existence d'une division du travail reproducteur, où un individu assisté d'une caste stérile se reproduit, est une caractéristique majeure des insectes sociaux. Plusieurs espèces de fourmis présentent des variations naturelles dans leurs structures sociales caractérisées par la présence d'une reine (monogynie) ou de plusieurs reines (polygynie). De telles espèces constituent des modèles appropriés pour étudier les facteurs impliqués dans la transition vers la polygynie. Notre objectif principal est de déterminer si les individus issus de colonies différant dans leurs structures sociales présentent des variations dans le traitement des informations sociales olfactives et d'examiner comment cela influence la régulation des interactions sociales au sein de la colonie.

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général