Inhibition de la croissance du bacille de la tuberculose par une de ses toxines

Certaines bactéries produisent des toxines qui leur permettent de contrôler leur propre croissance, facilitant ainsi une adaptation rapide à différents stress ou autres agressions du système immunitaire.

L'équipe de Pierre Genevaux (LMGM-CBI) et ses collaborateurs ont caractérisé le mécanisme d’action d’une de ces toxines présente chez Mycobacterium tuberculosis, le bacille de la tuberculose. La toxine se fixe au ribosome et clive spécifiquement certains ARN messagers (ARNm) en cours de traduction. Cette activité est pour la première fois observée par cryo-microscopie électronique.

Figure : Mode d’action de la toxine TAC de Mycobacterium tuberculosis. © Emmanuel Giudice et Pierre Genevaux

 

Pour en savoir plus :

 

Contact :

Pierre Genevaux