Un nouveau type de régulation épigénétique

Des travaux de recherche menés par une équipe Suisse (FMI) et Anna Mattout du LBCMCP montrent pour la première fois qu’il existe, chez le ver, un autre niveau de régulation post-transcriptionnelle, qui dégrade spécifiquement l’ARN provenant de l’hétérochromatine. Cette découverte permet une meilleure compréhension générale de la régulation post-transcriptionnelle et permettrait d’ouvrir des possibilités thérapeutiques sous un angle novateur dans différentes pathologies, en particulier cancéreuses. Cette étude a récemment été publiée dans Nature Cell Biology.

Voir sur le site de l’Inserm : http://www.occitanie-pyrenees.inserm.fr/actualites/un-nouveau-type-de-regulation-epigenetique

 

Pour en savoir plus :

Mattout, A., Gaidatzis, D., Padeken, J. et al. LSM2-8 and XRN-2 contribute to the silencing of H3K27me3-marked genes through targeted RNA decay. Nat Cell Biol 22, 579–590 (2020).

https://doi.org/10.1038/s41556-020-0504-1

 

Presentation: http://sciversal.com/Home/MinipubPlayer/?slideId=1072

 

Contact chercheuse

Anna Mattout