Cycle cellulaire, dynamique et mécanique cellulaire (CELLDYN)

Julie Batut

Magali Suzanne


CR CNRS
05 61 55 65 71

DR
05 61 55 65 07

Présentation

Coordinateurs : Magali Suzanne – Julie Batut

Animateurs : Magali Suzanne – Julie Batut – Denis Krndija

 

PRESENTATION

Dynamique du cycle cellulaire, timing et régulation à différentes échelles

Notre objectif est le suivant :

  • décrypter la mécanique et la régulation du cycle cellulaire de la levure aux mammifères ;
  • étudier les mécanismes de régulation et les voies de signalisation impliquées dans le contrôle de la progression du cycle cellulaire et des points de contrôle ;
  • déterminer comment la progression du cycle cellulaire s’intègre avec d'autres processus cellulaires, tels que la migration, la différenciation ou l'homéostasie tissulaire ;

Biomécanique: de la cellule au tissu

Notre objectif est le suivant :

  • comprendre la contribution mécanique à la dynamique cellulaire pour déterminer comment les cellules interagissent avec leur environnement pour former des organes spécifiques, un processus connu sous le nom de morphogenèse.
  • déterminer comment les événements cellulaires fondamentaux tels que la division cellulaire, la mort cellulaire, la transition épithélio-mésenchymateuse, la délamination cellulaire, la migration cellulaire et l'intercalation cellulaire sont coordonnés avec les changements de forme cellulaire.

Questions transversales

Hétérogénéité cellulaire

                La possibilité de combiner l'inactivation réversible de gènes uniques avec des études dynamiques au niveau d'une seule cellule dans des échantillons vivants sera déterminante pour aborder la question de l'hétérogénéité cellulaire et pour déterminer comment un organisme établit et régule cette hétérogénéité à différentes échelles.

Troubles du développement et maladies

                Un autre objectif important est de comprendre comment la dynamique et la mécanique cellulaire peuvent être dérégulées dans la maladie, y compris les troubles du développement et le cancer, en conduisant à l'aneuploïdie et à l'instabilité génétique.

Approches intégratives

                Enfin, nous utilisons des approches intégratives, comme le montre le nombre croissant d'équipes développant des approches interdisciplinaires, telles que la biophysique, les modèles mathématiques ou les analyses bioinformatiques.

 

APPROCHES TECHNOLOGIQUES

Nous utilisons notamment :

  • Un microscope polyvalent à super-résolution (RIM) permettant la visualisation de la dynamique des macromolécules dans des tissus entiers et surmontant les limites des systèmes commerciaux à super-résolution tels que STORM, PALM et STED.
  • Une méthode non invasive de mesure de forces (pinces optiques) permettant des mesures de forces au sein d'un tissu vivant à l'aide d'une sonde endogène.
  • Des dispositifs microfluidiques pour étudier la division des levures sous contrainte physique
  • La microdissection laser avec laser pulsé 532nm.
  • L’optogénétique couplée à un microscope « spinning disc ».

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général