Chromatine et Répression du Génome

Luisa Di Stefano


CR
05 61 55 85 99

CR INSERM

Membres de l'équipe

  Chercheur  Soutien technique
  • Laurence Lepourry
  Doctorant
  • Ines Selmi
  • Haibin Mu
  • Arnaud Debernardi
  Etudiant en Master
  • Lucie Florinda
  • Carine Vilarnau-Wolek
  • Zohra Benmessaoud

Présentation

Répression de la chromatine et du génome.

Une régulation précise de l'expression des gènes est essentielle à la vie. En effet, dans certaines conditions, certains gènes doivent être exprimés en molécules fonctionnelles telles les protéines et dans d'autres conditions ces gènes ou d'autres gènes doivent être réduits au silence / désactivés ou réprimés pour garantir le bon fonctionnement des cellules et des organismes au cours du développement et en réponse à l'environnement. Une mauvaise régulation de l'expression des gènes peut entraîner de nombreuses anomalies du développement et maladies.

La régulation de l'expression des gènes se fait principalement à trois niveaux, le niveau transcriptionnel (ADN>ARN), le niveau post-transcriptionnel (régulation de l'ARN) et le niveau traductionnel (régulation au niveau des protéines).

Dans l’équipe, nous nous intéressons aux mécanismes épigénétiques transcriptionnels et post-transcriptionnels sous-jacents à la répression du génome. Ces deux niveaux sont régulés par de nombreux processus, notamment par l'activité de facteurs de transcription, de protéines de liaison à l'ARN et d'enzymes modifiant la chromatine. La chromatine est composée d'ADN et de protéines dont les histones qui peuvent être modifiées. Les modifications des histones confèrent une couche supplémentaire de régulation qui affine l'expression aux niveaux transcriptionnel et post-transcriptionnel. Nos organismes modèles préférés sont la mouche Drosophila et le vers C. elegans, mais nous travaillons également sur des cellules mammifères, y compris des cellules humaines et murines primaires lorsque cela est nécessaire. Utilisant une combinaison d'analyses microscopiques, biochimiques, moléculaires, génétiques et génomiques, nos principaux intérêts de recherche se concentrent sur la:

 

1) La répression des éléments transposables

2) La répression de la chromatine enrichie en H3K27me3 via la dégradation de l'ARN

 

 

Projets

Répression des éléments transposables

Répression de l’Hétérochromatine & Dégradation d’ARN

Publications

Voir toutes les publications

Financements

               

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général