Etude du rôle des kinases atypiques RIO dans les étapes tardives de la maturation des particules pré-40S

Intervenants

  • Yves Henry
  • Anthony Henras
  • Carine Dominique
  • Sevan Arabaciyan
  • Mariam Jaafar
  • Ali Khreiss
  • Hala Ajjour

Deux kinases atypiques de la famille RIO, Rio1p et Rio2p, sont spécifiquement requises pour la maturation des particules pré-40S chez la levure. Rio1p intervient probablement à un stade très tardif dans le cytoplasme, juste avant la maturation finale du pré-ARNr 20S en ARNr 18S par l’endonucléase Nob1p. Nos données suggèrent que les particules pré-40S produites dans des cellules de levure dépourvues de Rio1p peuvent s’engager en traduction et nous étudions si de telles particules peuvent aussi effectuer l’élongation de la traduction et/ou si elles traduisent un groupe spécifique d’ARNm. Nous étudions également l’impact de modifications post-traductionnelles de l’équivalent humain de la kinase Rio2p de levure, hRIOK2. Nos résultats préliminaires indiquent que hRIOK2 est phosphorylée par des kinases qui régulent la croissance et la prolifération cellulaire chez l’homme, suggérant que des voies de transduction du signal pourraient contrôler directement la maturation des particules pré-40S. Pour étudier cette hypothèse, nous allons identifier les sites de phosphorylation de hRIOK2, les voies de signalisation et les kinases impliquées ainsi que les conséquences de ces phosphorylations sur la biogenèse des ribosomes.

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général