Cell specification and morphogenesis

Intervenants

  • Cathy Soula
  • Myriam Roussigne
  • Nathalie Escalas
  • Michelle Romanos

Il existe dans la queue des embryons de vertébrés une territoire appelé zone progénitrice qui contient des cellules souches donnant naissance aux cellules mésodermiques (futurs muscles et os) et aux cellules neurales (futur système nerveux). Pendant que l'embryon s'allonge de tête à queue, ces cellules souches s'auto-renouvellent et fournissent en permanence le matériel cellulaire qui deviendra l’ébauche de notre corps. Nous avons récemment mis en évidence, au sein de cette population cellulaire, des variations spatiales des niveaux d'expression de facteurs de transcription clés impliqués dans la spécification du destin des progéniteurs. Nous avons également découvert que ces différences de niveaux d'expression régulent le choix des cellules souches de rester dans leur niche ou de migrer vers les tissus neuraux et mésodermiques. Une approche de modélisation mathématique a ensuite révélé que l'hétérogénéité intercellulaire de ce territoire pourrait jouer un rôle clé dans le réarrangement de ces cellules souches et dans la morphogenèse de la partie postérieure du corps de Vertébrés.  Notre projet est maintenant de mieux comprendre par quels mécanismes les programmes de spécification et de morphogenèse sont intimement intriqués au cours de l'allongement de l'axe du corps embryonnaire. 

Financements

         

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général