Plasticité dépendante de l’expérience chez l’insecte

Martin Giurfa

Jean-marc Devaud


PR UPS
05 61 55 67 33

MCF UPS
05 61 55 67 62

Membres de l'équipe

  Ingénieur de recherches
  • Gabriela De brito sanchez
  • Isabelle Massou
  Professeur
  • Jean-marc Devaud
  • Martin Giurfa
  Chercheur  Enseignant-chercheur
  • Catherine Armengaud
  • Guillaume Isabel
  • Cristian Pasquaretta
  Soutien technique
  • Lucie Hotier
  Post-doctorant
  • Tamara Gomez
  • Solenn Patalano
  • Sebastian Schwarz
  • Laure-anne Poissonnier
  • Marco Paoli
  Etudiant en Thèse
  • Alexandre Dore
  • Matthias Durrieu
  • Florent Le moel
  • Ines Noureddine
  • Louise Bestea
  • Thibault Dubois
  • Haiyang Geng
  • Stephane Kraus
  • Mathieu Kunetz
  • Gregory Lafon
  • Coline Monchanin
  • Leo Clement
  Etudiant en Master
  • Caroline Vilarem
  • Yuan Lai
  • Blandine Mahot-castaing
  • Lise Lecroq
  • Alizee Diu
  • Rodrigue Fouillet
  • Nathan Cyrille
  • Pauline Eugenie
  • Oceane Boidard
  • Leo Lebrillant
  • Maxime Choblet
  • Florine Riedinger
  • Alexandre Lamis
  • Azalais Decamp
  • Solene Liegeois
  • Alexandre Chabrit
  • Nina Colombel
  • Emmanuelle Briard
  • Anna Aldanondo
  • Juliette Montet
  • Erwan Tilly
  • Martin Dessart
  • Emma Giordanengo
  --
  • Marc-antoine Shu-gestin
  • Florentin Kacar
  • Ines Khazar
  • Maxence Rocoplo
  • Lola Faure
  • Qibai Huang
  • Diane Sam-mine

Présentation

L’objectif de notre équipe est l’étude intégrative de la plasticité dépendante de l’expérience chez les insectes, en nous focalisant plus particulièrement sur les fonctions cognitives telles que l’apprentissage et la mémoire visuelles et olfactives. Nous utilisons trois espèces modèles (abeille, bourdon, drosophile),  chez lesquelles des descriptions détaillées de l’anatomie du cerveau et du génome sont disponibles, pour explorer la plasticité comportementale et ses bases génétiques, moléculaires et neuronales. L’analyse comparative entre des espèces présentant des niveaux de complexité sociale variés est une opportunité unique pour comprendre les liens entre la plasticité dépendant de l’expérience et le contexte social.

Notre approche interdisciplinaire est située à l’interface entre la psychologie expérimentale, la neurobiologie, la biologie moléculaire, la génétique comportementale et l’écologie cognitive. Nous utilisons des techniques de pointe allant de l’observation automatisée d’abeilles en vol libre exploitant des fleurs artificielles électroniques, au conditionnement d’individus en contention par l’utilisation de stimuli (olfactifs, visuels et gustatifs) contrôlés, l’identification des circuits neuronaux impliqués dans le formation de la mémoire à l’aide de transgènes, et le traçage des processus de neurotransmission dans des zones cibles du cerveau.

Projets

ERC Starting Grant EMERG-ANT: Ant Navigation in Natural Habitats

MOLECULTURE: Multiscale study of social learning and memory in Drosophila melanogaster: from genes to animal culture

APITASTE: Taste Perception and Modulation in a Miniature Brain

BEE-MOVE: How do bees move and interact across the landscape

BEE NUMBER: The Biological Bases of Bee Numerosity

ERC Advanced Grant COGNIBRAINS: Cognition in an Insect Brain

Publications

Voir toutes les publications

Financements

           

Université Paul Sabatier
118 Route de Narbonne

31062 TOULOUSE Cedex
France

Annuaire général